Copyright
© 2008-2017 PhysiqueLudique.fr
Véronique Savalli-Mesnil
Tous droits réservés
(photos et textes)

Aspirer une balle de ping-pong en soufflant

Cette expérience de physique amusante est très facile à réaliser par des enfants.

Matériel

  • petit entonnoir
  • une balle de ping-pong


Matériel nécessaire

Expérience


On place la balle de ping-pong sous l’entonnoir

Retourne l’entonnoir et mets la balle de ping-pong en dessous. Puis souffle fortement dans l’entonnoir. La balle va être aspirée ! Ce qui est paradoxal, puisque l’on souffle sur la balle via l’entonnoir !


La balle est aspirée vers le haut

Que se passe-t-il ?

logo-physique-ludiqueCette petite expérience illustre un théorème de physique très connu en mécanique des fluides : le théorème de Bernoulli !

Ce théorème explique que dans un fluide (gaz ou liquide) en mouvement, la pression en un point est d’autant plus petite que la vitesse du fluide en ce point est grande.

Dans notre expérience, l’air en-dessous de la balle de ping-pong est au repos. La pression de l’air en-dessous de la balle est donc la pression atmosphérique. Sur les côtés de la balle dans la moitié supérieure, l’air est en mouvement, la pression de l’air y est donc plus faible. La pression de l’air au-dessus de la balle de ping-pong est donc plus petite que la pression de l’air au-dessous : la balle est aspirée vers le haut !

3 comments to Aspirer une balle de ping-pong en soufflant

  • bonjour

    j’ai essayé avec un cône fait à partir d’une bouteille de coca découpée et un sèche-cheveux mais cela n’a pas du tout fonctionné… Quelles sont les paramètres technique indispensable pour que cela fonctionne ?

    Merci

  • mik

    Malheureusement l’explication n’est pas la bonne : http://www.wikidebrouillard.org/index.php/Aspiration_fa%C3%A7on_Bernoulli
    En effet, la vitesse de l’air augmente sur les cotés de la balle, la taille du passage étant moindre (la balle est quasiment collée à la paroi), et est très faible au dessous. Ceci crée donc une différence de pression qui fait que la balle se trouve poussée vers le haut !

    • vero

      Bonjour,

      pour expliquer la différence de pression, il faut bien sûr invoquer le théorème de Bernoulli. La pression de l’air au-dessus de la balle (plus exactement sur la moitié supérieure), sur les côtés, est en moyenne plus faible que la pression de l’air à la surface de la balle dans la moitié inférieure car la vitesse de l’air y est effectivement plus élevée. La résultante des forces de pression sur la balle est donc dirigée vers le haut.
      Bonne expérience !

      Cordialement.

Laisser un commentaire

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>