Copyright
© 2008-2017 PhysiqueLudique.fr
Véronique Savalli-Mesnil
Tous droits réservés
(photos et textes)

La peau invisible de l’eau

Cette expérience de physique amusante est très facile à réaliser.

Matériel

  • un verre rempli d’eau
  • une petite aiguille à coudre
  • du liquide vaisselle


Matériel nécessaire

Expérience

Prends le verre rempli d’eau et attends que la surface de l’eau soit bien horizontale et calme. Dépose l’aiguille à l’horizontale délicatement sur la surface de l’eau. Attention, l’aiguille doit être bien sèche. Observe…


L’aiguille flotte à la surface de l’eau.

Enlève l’aiguille du verre et ajoute maintenant du liquide vaisselle dans le verre (tu peux bien remuer l’ensemble). Procède comme précédemment et essaie de déposer l’aiguille à la surface de l’eau.


Dans le verre de gauche, l’eau est pure : l’aiguille flotte.
Dans le verre de droite, l’eau est savonneuse : l’aiguille coule et glisse au fond du verre.

Que se passe-t-il ?

logo-physique-ludiqueA la surface, les molécules d’eau exercent les unes sur les autres une force attractive. Cette force est appelée tension superficielle. Il y a une cohésion tellement forte entre les molécules que tout se passe comme si une peau élastique invisible apparaît à la surface de l’eau.

Lorsque l’on rajoute du liquide vaisselle, les molécules d’eau à la surface se dispersent et les forces qui s’exercent entre elles à la surface de l’eau diminue ( la tension superficielle est alors réduite). La peau invisible n’est alors plus assez solide pour supporter l’aiguille et cette dernière coule.

La peau invsible de l’eau permet à certains insectes de marcher à la surface de l’eau sans couler !

1 comment to La peau invisible de l’eau

  • Robert Tremblay

    Très intéressant.
    Qu’est ce qui qui arriverait si leau n’aurais pas cette particularité. Est-ce que l’eau ne s’évaporerait pas complètement dans l’atmosphère, question que je pose?
    Autre particularité de l’eau :
    L’EAU:
    La congélation de l’eau est un autre phénomène extraordinaire.   Quand l’eau d’un lac ou de la mer se refroidit,  elle devient plus lourde,  donc descend vers le fond, ce qui provoque la montée  des eaux plus chaudes et plus légères  vers vers la surface. Cependant quand l’eau approche de son point de congélation, le processus s’inverse.  En se refroidissant encore,  elle devient cette fois plus légère  et remonte. Elle se transforme alors en glace et flotte à la surface. 
    Cette glace sert  d’isolant et empêche les eau plus profondes de geler, protégeant ainsi  la vie aquatique.   Sans cette propriété extraordinaire de l’eau,  hiver après hiver,  de plus en plus  de glace s’entasserait  sur les fonds, là  où les rayons du soleil d’été ne pourraient la faire fondre. Avec le temps,  l’eau des rivières,  des lacs et même  des océans se congèlerait, et la terre deviendrait une planète de glace impropre à la vie.
    Hasard ou planifié ?

Laisser un commentaire

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>